C’ est comme ça que nous détruisons notre foie.

Notre foie joue un rôle énorme dans les processus de désintoxication de notre corps et participe également au traitement des graisses et de l’alcool, entre autres choses. Il est particulièrement capable de se régénérer, mais après un certain temps — surtout si nous avons trop d’habitudes qui endommagent le foie — malheureusement, il ne peut pas se guérir lui-même.

A découvrir également : Quand le cœur du bébé bat-il pour la première fois ?

L’ alcoolisme est nocif pour notre foie

Si vous ne savez pas trop sur la santé, vous devez être conscient que l’alcool n’est pas bon pour le foie et que les gros buveurs sont plus à risque de maladies chroniques du foie. En raison de la consommation d’alcool, les tissus hépatiques peuvent devenir enflammés, cicatrices, et après un certain temps, le foie ne peut pas se régénérer. Dans le même temps, le traitement de l’alcool prend une utilisation extrême du foie, et les processus biochimiques associés endommagent également les cellules hépatiques. La consommation excessive d’alcool augmente également le risque de problèmes hépatiques chroniqueset de tumeurs hépatiques. Quelques doses d’alcool par semaine sont généralement toujours acceptables, mais si quelqu’un de votre famille a eu des problèmes hépatiques ou a eu des problèmes hépatiques, vous devriez limiter votre consommation autant que possible.

L’ effet du tabagisme sur le foie

Bien que la plupart des gens identifient le tabagisme principalement en détruisant les poumons, la recherche a montré que le tabagisme augmente également de manière significative le risque de problèmes hépatiques (comme le cancer du foie). En effet, d’une part, il y a beaucoup de composés dangereux dans les produits du tabac, et d’autre part, le tabagisme augmente le stress soi-disant oxydatif dans tout le corps, ce qui, à son tour, endommage toutes nos cellules.

A lire également : Ce sont des signes externes et internes de la maladie du foie

Nous mangeons trop de nourriture sucrée et nous ne faisons pas attention à notre poids.

Malheureusement, non seulement l’obésité « pousse » les cuisses ou l’abdomen, nos organes internes peuvent devenir gras, ce qui peut conduire à ce que l’on appelle le foie gras non alcoolique. Les tissus du foie peuvent cicatrir, blesser, irréversiblement C’), un taux élevé de cholestérol, mais aussi si l’on consomme trop de sucre.

Foie gras, dégénérescence hépatique alcoolique : c’est ainsi que nous le traitons avec un régime – cliquez plus loin !

Nous surdosage des médicaments et des vitamines

Le foie est responsable non seulement de la dégradation et du traitement des aliments et des boissons, mais aussi des vitamines, des médicaments, des compléments alimentaires contenant des herbes « traversent » notre foie. Dans la plupart des cas, cela ne provoque pas de difficultés pour le foie, mais si vous en faites trop, vous pouvez surcharger le foie et, à long terme, endommager le tissu hépatique. Soyez prudent avec les analgésiques en vente libre, les médicaments anti-rhumes (qui contiennent de l’acétaminophène) et la vitamine A — ne les prenez que selon les instructions.

Vous

avez des problèmes d’alcool ? Ce sont les 7 signes !

Santé