Résilier un contrat d’Internet : quelles sont les possibilités pour ne pas payer de frais ?

Vous avez envie de résilier votre contrat d’Internet mais vous n’avez pas envie de payer de frais ? Est-il possible de ne pas payer de frais de résiliation ? En général, les frais de résiliation peuvent être estimés à 50 euros. Si vous avez souscrit un engagement de 12 mois et que vous voulez interrompre le contrat plutôt que prévu par exemple 8 mois en avance, il va falloir s’acquitter des 4 mois restants en plus des 50 euros (frais de résiliation). Mais il existe une alternative pour vous épargner de cela. Le gouvernement français a instauré une loi permettant les abonnées de résilier gratuitement leur contrat d’Internet. Trouver dans cet article tous les raisons légitimes qui pourront justifier la résiliation de box internet sans avoir à payer quoi que ce soit.

Déménagement

Résilier un contrat d’abonnement sans frais est tout à fait possible si c’est justifié. L’un des motifs légitimes est le déménagement, c’est-à-dire un changement d’adresse notamment pour un déménagement vers l’étranger. Mais si vous voulez encore continuer votre engagement, votre fournisseur peut effectuer le transfert du contrat et de la connexion à votre nouveau domicile. Si l’offre actuelle ne correspond plus à vos attentes, vous pouvez toujours trouver celle qui est mieux pour vous sur 1abonement

En parallèle : Qu’est-ce qu’une bonne UX ?

Résilier le contrat suite à des motifs mentionnés dans les conditions générales de votre opérateur


Il est toujours recommandé de bien lire les conditions générales des fournisseurs d’accès avant de souscrire à un abonnement. Ces conditions générales épargnent donc le paiement de frais :
–          Dans le cas où les services fournis par l’opérateur s’avèrent désagréable comme en cas de panne, en cas d’absence de connexion ou si les services offerts ne correspondent pas vraiment à ce que vous avez souscrit. Ceci dit, vous pouvez bénéficier d’une résiliation sans frais pour cause d’un problème technique venant de votre opérateur. Si l’opérateur ne peut pas résoudre le problème, c’est à partir de ce moment que vous pourrez obtenir la résiliation gratuitement. Dans le cas où il arrive à réparer le problème, vous obtiendrez quand même une compensation financière.
–          Vous pourrez également bénéficier d’une résiliation sans frais en cas d’hospitalisation de longue durée ou de surendettement ou encore de chômage. Bien d’autres raisons concernant votre vie personnelle peut être acceptées si vous pouvez les justifier.

–          La résiliation sans frais est aussi possible en cas de modification des CGV venant de votre opérateur sans avoir obtenu votre accord. Vous pourrez profiter de ces moments pour mettre fin à votre contrat.

Cela peut vous intéresser : Catégorie

Du moment où vous pouvez mentionner au moins l’un des raisons citées ci-dessus, vous pouvez donc résilier gratuitement votre engagement. Si vous ne parvenez pas à  justifier votre cause suivant ces motifs légitimes, malheureusement vous êtes obligés de payer l’indemnité de résiliation, c’est-à-dire le reste des mensualités en plus des 50 euros.

Bénéficier d’une rupture de contrat moins coûteuse

Si vous n’avez pas eu de la chance de bénéficier de la rupture gratuite, vous pourrez quand même obtenir une résiliation moins chère. En cas de changement de fournisseur, vous pouvez obtenir des prix plus généreux. En effet, certains fournisseurs s’avèrent être plus indulgents par rapport à une résiliation de contrat si celui-ci n’arrive pas à termes pour des raisons indépendamment de votre volonté. N’hésitez pas à exposer votre cas auprès du responsable qui se charge de la résiliation de contrat dans la société fournisseur d’accès internet. C’est une pratique courante. Selon votre cas, il étudiera toutes les possibilités et pourra vous proposer des pénalités moins onéreuses par rapport à celles que vous leur devez exactement. Une fois cela réglé, vous serez libre de prendre un autre FAI et pourquoi ne pas choisir un forfait sans engagement pour éviter tout problème à l’avenir.

 

Internet