Les critères de choix pour l’acquisition d’un bien immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier représente un projet de taille qui mérite une attention particulière. En effet, il s’agit d’un investissement financier important, et ce, notamment dans le cas d’un bien neuf. Qui plus est, vous ne devez pas négliger les aspects légaux, les risques cachés ou encore les conditions de financement du bien. Focus sur les points essentiels à considérer si vous voulez acquérir un bien immobilier.

L’emplacement du bien

L’emplacement du bien immobilier reste le critère N° 1 à considérer dans le cadre d’une acquisition immobilière par exemple les Yvelines constituent un département où il fait bon vivre. Pour cause, les futurs propriétaires doivent se sentir à l’aise et en sécurité dans leur quartier. Donc que diriez-vous d’étudier un programme immobilier en Yvelines par exemple ? Vous pouvez trouver différents logements neufs au choix.

Cela peut vous intéresser : Faire un achat d’appartement neuf sur Issambres

Le département du 78, se trouve proche des différentes commodités à proximité de la capitale, mais il s’agit aussi d’une ville verte et calme avec une qualité de vie premium. Un bien dans la ville possède ainsi une plus-value élevée.

Concernant un bien implanté à la campagne, vous comprendrez qu’il aura une valeur inférieure à une maison ou un appartement situé en métropole.

Lire également : Comment enregistrer les autres dépenses dédiées à l’entretien d’un bien en Belgique ?

Le type du bien

Pour bien conclure votre acquisition immobilière, vous devez déterminer si vous souhaitez acheter une maison, un appartement ou un autre type de bien. Ensuite, il est important de connaître les différentes configurations du bien concerné.

Il peut s’agir de :

  • La superficie. Un bien spacieux reste évidemment plus confortable.
  • Le nombre de pièces et leur aménagement. La disposition des pièces permet-elle une bonne exploitation de l’espace ?
  • L’orientation. Une maison axée plein sud jouit d’une luminosité tout au long de la journée et donc, un avantage non négligeable.
  • Les particularités du bien. Il peut s’agir de l’existence d’un toit-terrasse, d’un balcon, d’un garage, d’un sous-sol, d’un parking, d’un grand jardin, etc.

Prendre en compte ces différents points peut se révéler décisif pour la réalisation ou non de la visite immobilière.

L’état du bien

Les acquéreurs doivent se montrer curieux par rapport à la qualité de construction du bien. Ce point permet d'en savoir plus sur l’état général de ce dernier. Pour déterminer la qualité du bien concerné, vous devez d’abord connaître l’année de construction de la maison ou de l’appartement. Vous saurez ainsi si vous avez affaire à un bien ancien ou neuf.

Ensuite, il vous incombe de jeter un œil sur les différentes isolations (phonique, thermique, sonore) de la construction. Prenez aussi connaissance de l’état de la plomberie, du chauffage, de l’installation électrique, etc. Dans une copropriété, évaluez l’état des parties communes et de la façade.

S’il s’agit d’une résidence de standing neuve, vous n’avez pas à vous soucier du fonctionnement ou du respect des normes de ces divers points. En revanche, dans un logement ancien, des frais pour les travaux de rénovation ou de remise en conformité sont peut-être à prévoir après l’acquisition en elle-même.

Le prix du bien

Le prix représente un critère décisif dans le cadre d’une acquisition immobilière. Connaître le prix du bien vous permet avant tout d’acheter conformément aux chiffres proposés sur le marché actuel. Prendre connaissance de ce critère reste aussi incontournable pour obtenir le bien avec un prix correspondant à son profil et à son état.

Le prix d’une construction s’évalue généralement par m². À Versailles, par exemple, le prix/m² moyen est de plus ou moins 7 500 € en 2023, selon les différentes statistiques immobilières. Dans tous les cas, afin de connaître le prix juste d’un bien, vous pouvez vous faire accompagner par un agent ou un promoteur immobilier déjà chevronné en la matière. Et lors de l’achat du bien proprement dit, pensez à faire des négociations, car les prix publics sont souvent majorés par les vendeurs.

Les aspects juridiques

Ce dernier critère est souvent négligé par les acheteurs. Pourtant, il joue un rôle essentiel lors de l’acquisition. Il s’agit par exemple de la connaissance du PLU. Les règles d’urbanisme dans le quartier de votre choix vous permettent de connaître les différents travaux et rénovations autorisés sur le bien. L’on considérera par ailleurs les charges de copropriétés dans le cas d’un immeuble et les impôts locaux du bien.

 

En prenant en considération ces différents critères, vous serez en mesure de définir clairement le type de bien adapté à vos besoins.

COPYRIGHT © 2023 www.frenchstudio.net